03/12/2020

Backbone Sewan : quelle infrastructure pour un groupe européen ?

Chez Sewan, cela fait un moment maintenant que nous parlons de nos ambitions internationales, et notamment européennes. Des ambitions qui se concrétisent depuis quelques années. Tout a commencé en 2016 avec l’acquisition de Vozelia, opérateur spécialisé dans les solutions de téléphonie pour entreprise en Espagne. Vozelia est officiellement devenue Sewan Espagne un an après le rachat. Une première étape réussie dans notre stratégie européenne.

 

Par la suite, c’est en Belgique que nous avons décidé de nous implanter. Fin 2019, nous annoncions l’acquisition de 3StarsNet, opérateur belge spécialisé dans le VoIP, devenu Sewan Belgique en octobre 2020. Notre expansion européenne nous a finalement amené en Allemagne en mai 2020 lorsque nous avons annoncé le rachat de 42one, un opérateur de services de télécommunications dans le cloud.

 

Une stratégie d’intégration réussie

 

Lorsque l’on fait une acquisition, il y a bien entendu un objectif de croissance pour le groupe. Mais cette croissance n’est possible qu’après une intégration réussie de nouvelles équipes, de nouveaux produits dans notre catalogue, l’adaptation de nos stratégies, l’alignement des expertises de chacun. Cela demande du temps pour faire d’une acquisition un succès.

 

Backbone Sewan : quelles interconnexions entre les différents points de présence du groupe ?

 

Une grande partie d’un projet de rachat se joue également en coulisse, du côté des infrastructures. Car chaque nouvelle intégration nécessite également des ajustements pour interconnecter l’ensemble des installations du groupe. Quelle stratégie adopter ? Quelles technologies privilégier ? Ou héberger ses données ?

 

Pour en savoir plus sur le backbone Sewan, soit l’ensemble des supports de transmission de réseau internet, nous sommes allés poser toutes ces questions à Stanislas de Goriainoff, CTO du groupe Sewan.

 

« L’histoire du groupe a démarré en France. C’est le point d’ancrage de tout ce qui a été construit depuis plus de 10 ans. Nous avons interconnecté l’ensemble de nos points de présence dans l’Hexagone en Fibre noire que nous éclairons grâce à nos propres équipements DWDM. Cela nous assure indépendance et performance avec de multiples connexions 10Gbps, 40Gbps et en projet le passage à 100Gbps.

 

L’ensemble des points de présence est toujours raccordé à minima via deux circuits empruntant des chemins totalement différenciés. Chaque Data Center héberge différents services de Sewan en fonction de sa destination (Hébergement, connectivité…) et l’ensemble des familles de produit Sewan est construite, au minimum, sur deux Data Center pour assurer redondance et disponibilité.

 

Mais aujourd’hui nous sommes également présents dans 3 autres pays (Espagne, Belgique et Allemagne).  Chaque pays bénéficie, à son échelle d’une architecture semblable à celle de la France en fonction des technologies disponibles localement. Il s’agit en général, à minima, de Fibres 10Gbps pour interconnecter l’ensemble de nos points de présence.

 

Un réseau d’interconnexion international permet d’assurer l’accès aux services hébergés dans les différents pays à l’ensemble des filiales en garantissant débit, qualité et sécurité. Chaque pays est à minima doublement connecté au réseau global Sewan ».

 

Découvrez ci-dessous la représentation schématique des infrastructures Sewan en Europe : Vous souhaitez devenir partenaire, en France, Espagne Belgique ou Allemagne ?  N’hésitez pas à nous contacter !

Merci pour votre message !

Nous allons regrouper les éléments nécessaires pour vous répondre
et nous vous contacterons très rapidement.