19/03/2021

Réseau 5G : feu vert pour le déploiement à Paris

Discussions, compromis et charte sur-mesure auront eu raison des différentes levées de boucliers quant au déploiement d’un réseau mobile 5G à Paris intra-muros. C’est ce vendredi 19 mars que les principaux opérateurs nationaux sifflent en chœur le coup d’envoi du déploiement de la 5G. Et chez Sewan, qu’est-ce que cela signifie ? 

 

Un pas de plus pour la 5G avec Sewan

Nous vous annoncions en novembre dernier que Sewan se lançait sur le terrain de la 5G. Nous avons pensé pour vous des forfaits et autres solutions commerciales pour pouvoir suivre cette évolution technologique à nos côtés. La 5G chez Sewan c’est toujours, à Paris ou ailleurs :

• Inclus dans les forfaits mobiles existants de 50 à 500 Go
• Sans aucun surcoût financier à prévoir
• L'assurance de bénéficier du réseau mobile n°1 en France

A l’heure où la mobilité est reine, les promesses annoncées par la 5G nous confortent à suivre son déploiement au plus près. Cette nouvelle génération de réseau mobile est donc essentielle pour suivre l’évolution de votre quotidien professionnel.

L’arrivée de Paris dans la liste des villes couvertes est un cap non négligeable puisqu’il concerne des millions d’utilisateurs potentiels. Toutefois, cela ne reste qu’une étape dans la perspective d’une couverture nationale. Vous pouvez suivre le déploiement selon votre localisation en direct :

 

 

Sewan vous accompagnera à chaque étape du déploiement. Notre volonté ? Être réactif et anticiper chaque nouvelle zone couverte. Comme toute évolution majeure, les débats publics sont de mise… Cette actualité est l’occasion de faire un retour rapide sur ce feuilleton politico-technologique.

 

Une charte pour les décider tous !

Il y a quelques jours, le Conseil de Paris a signé une charte relative à la téléphonie mobile. En paraphant cette dernière, tous les opérateurs nationaux acceptent quelques compromis… Le déploiement de la 5G dans Paris intra-muros implique donc, entre autres choses :

• Le recyclage des équipements de téléphonie
• Un suivi de l’empreinte carbone
• La protection des données
• L'inclusion numérique
• De communiquer et informer les citoyens
• La participation à un observatoire parisien de la téléphonie mobile

Paris rejoint donc Strasbourg, Lyon ou Bordeaux, récalcitrantes à cette évolution mais finalement lancées dans le déploiement. Ailleurs, les réflexions sont encore en cours… Si Nantes pourrait être une des prochaines villes couvertes, à Lille la prudence est encore prépondérante. La municipalité attend encore un avis de l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (Anses) face à des craintes environnementales et sanitaires.

 

La course au déploiement : quantité vs qualité

Selon Agence Nationale des Fréquences (ANFR),  près de 11000 sites en France sont déclarés techniquement opérationnels pour recevoir le réseau 5G. Du côté des autorisations, c’est environ de double (21714 sites au 04 mars 2021) des sites qui pourront, à terme, être concernés par ce nouveau réseau.

Face à ces statistiques, l’opérateur numéro 1 en France se démarque le plus quant à sa stratégie de déploiement. Si certains tentent de toucher le plus d’abonnés potentiels, lui joue sur une autre fréquence. En effet, la qualité du réseau dépend de la bande de fréquence sur lequel il repose. On retient 3 niveaux :

• Fréquence haute : 3,5 GHz
• Fréquence moyenne : 2,1 GHz
• Fréquence basse : 700 MHz

Le choix est fait de concentrer la grande majorité de son déploiement sur la fréquence haute. L’opérateur cible, dans un premier temps, le cœur des grandes villes et métropoles où les réseaux mobiles actuels sont déjà fortement sollicités.

Le réseau 5G, aussi qualifié de très haut-débit mobile a vocation à soulager le réseau 4G qui tend à s’approcher de la saturation. La 5G, c’est surtout l’opportunité de pouvoir utiliser, à terme, de nouvelles applications et répondre à de nouveaux besoins et usages sans être limité par la qualité et performance du réseau mobile.

Affaire à suivre pour les prochaines grandes étapes de déploiement !